Pompéi, un art de vivre - l'exposition du Musée Maillol

le voyage d'Ulysse raconté par les élèves de 6° (feuilleton sonore), le Petit chaperon rouge, Nouvelles aventures de Renart : des aventures imaginées par les élèves de Cinquième, lecture de l'image, Jean Fouquet et l'art de l'enluminure etc.

Re: Pompéi, un art de vivre - Parcours - péristyle et jardin

Messagepar locipompeiani » 23 Janvier 2012, 16:58

Dernier espace de représentation, le péristyle donnait accès à de nouvelles pièces de réception comme le triclinium d’été et les somptueux salons (exèdres) où le maître de maison et ses hôtes conversaient à loisir, assis sur des sièges de marbre blanc, à l’abri d’une colonnade. De là on pouvait admirer la végétation luxuriante des jardins à laquelle faisaient écho les motifs végétaux des fresques ornant les parois du péristyle. La plupart de ces jardins étaient décorés de statues, de bassins, d’objets d’art à l’image de ce cratère, de cette statuette d’Hermaphrodite ou de ce Priape-fontaine. Ils abritaient parfois laraires ou nymphées.


cratere2.jpg
cratère
cratere2.jpg (8.32 Kio) Consulté 39823 fois
statuette_hermaphrodite.jpg
statuette de divinité propitiatoire
statuette_hermaphrodite.jpg (7.82 Kio) Consulté 39823 fois



statue_priape.jpg
statue-fontaine
statue_priape.jpg (8.23 Kio) Consulté 39823 fois
fontaine.jpg
nymphée
fontaine.jpg (14.96 Kio) Consulté 39823 fois


Jardins, péristyles, nymphées, laraires, fontaines et fresques murales dans quelques cités campaniennes à travers le site Locipompeiani.

Image laraire Image jardin Image péristyle et jardin Image péristyle Image jardin Image viridarium Oplontis
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1029
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

parcours croisés

Messagepar laoshi » 24 Janvier 2012, 17:46

C'est une très bonne idée que de proposer ainsi des parcours croisés entre cette exposition (que je n'ai malheureusement pas pu voir) et les pages du site locipompeiani ! ceux qui arrivent directement sur le forum n'ont pas forcément l'idée de visiter les sites associés ! Merci de cette belle synthèse...
laoshi
 
Messages: 53
Inscrit le: 07 Novembre 2010, 11:26

Re: Pompéi, un art de vivre

Messagepar locipompeiani » 25 Janvier 2012, 14:24

Merci Laoshi.
J'ai visité l'exposition début décembre. C'est une très belle mise en espace de tous ces objets de la vie quotidienne, qu'ils soient décoratifs ou utilitaires, et une bonne initiation à la civilisation romaine.
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1029
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Re: Pompéi, un art de vivre - Parcours - cubicula et erotica

Messagepar locipompeiani » 25 Janvier 2012, 14:27

Les invités de marque pénétraient à partir du portique dans les cubicula qui n’étaient pas seulement des chambres à coucher mais aussi des pièces de réception pour les intimes. Les fresques érotiques offertes au regard des visiteurs étaient souvent des reproductions d’illustres tableaux grecs comme en possédaient les empereurs.
Les erotica étaient en effet pour le dominus un moyen d’affirmer son rang social en adoptant les pratiques culturelles des classes dominantes et des élites savantes. Toute riche demeure avait sa « galerie de peintures » où se côtoyaient sujets mythologiques et représentations érotiques. Celle de l’empereur Auguste, d’un grand raffinement, est évoquée par Ovide comme la collection d’un amateur d’art éclairé. Mais l’historien Suétone réprouve quant à lui la galerie de peintures de Tibère : il y voit un manuel érotique, un répertoire des « techniques » propres à « l’art de l’amour » et un catalogue de perversions.
Comme dans tout processus de « descente sociologique », les parvenus imitent parfois maladroitement les modèles dont ils s’inspirent. C’est ce que fait le banquier Caecilius Jucundus en plaçant de manière ostentatoire un panneau érotique sur le mur du portique qui reliait deux des « cubicula » de sa maison. Reste que l’œuvre est loin d’être médiocre et qu’elle peut encore nous séduire…


Image quelques erotica ornant les murs des cubicula
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1029
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Re : Pompéi, un art de vivre - Parcours : la culina

Messagepar locipompeiani » 27 Janvier 2012, 10:06

Passons maintenant de l’autre côté du décor. C’est dans une cuisine parfaitement équipée que l’on préparait les menus servis dans le triclinium. Le plan de travail est magnifiquement reconstitué dans l’exposition. Parfois à foyers multiples, il était équipé d’une multitude d’ustensiles qui ne dépayseraient pas une maîtresse de maison contemporaine brusquement plongée dans le monde antique : moules à gâteau, plats, louches (simpula) suspendues au mur par leur manche, pots en céramique, marmites, poêles, vases et brocs aux formes animalières, balance et poids pour peser les aliments, gril, amphores à vin, à huile, flacon à garum. Une tuile à oculus, généralement placée à l’aplomb des foyers pour évacuer fumées et vapeurs, lui évoquerait peut-être même la hotte aspirante de sa cuisine…. Il n’est pas jusqu’à l’eau courante qu’elle ne retrouverait dans ce voyage dans le temps : une propriété sur cinq était en effet raccordée au réseau d’adduction d’eau de la cité moyennant une redevance et toutes ou presque possédaient des citernes pour recueillir les eaux pluviales, les plus utilisées dans la cuisine. Quelques-unes possédaient un vivier, garantie de fraîcheur absolue pour le poisson, qu'appréciaient beaucoup les Romains.

Voici les pages associées dans le site locipompeiani :

Image la cuisine de Stephanus Image menus des Romains

Image le goût pour les poissons Image le vivier de la maison des Dioscures

Image un ingrédient indispensable de la cuisine romaine : le garum
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1029
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Re: Pompéi, un art de vivre - Parcours : les usages de l'eau

Messagepar locipompeiani » 27 Janvier 2012, 11:24

Si l'eau courante arrivait dans certaines cuisines, elle était avant tout destinée aux thermes privés (balnea), dernier raffinement de la domus pompéienne, dont les classes privilégiées faisaient bénéficier leurs invités de marque. L’équipement le plus « sommaire », hérité des Grecs, se réduisait à la baignoire (maçonnée ou mobile) et au labrum, une vasque de marbre d’où jaillissait l’eau froide servant aux aspersions. Comme dans les thermes publics, plusieurs pièces étaient réservées au bain dans les demeures les plus riches ; deux en général : l’une pour le bain tiède, l’autre pour le bain chaud. Le balneum de la maison du Cryptoportique, installé au sous-sol, comprenait même quatre espaces distincts reproduisant la disposition des thermes publics : l’apodyterium, le frigidarium, le tepidarium et le caldarium. La maison du Centenaire ou celle des Noces d’argent possédaient aussi une piscine extérieure, la natatio, et la maison de Julia Felix, un véritable complexe thermal. Ces thermes privés, situés près de la cuisine, bénéficiaient de la chaleur des foyers par un système de chauffage du sol et des murs ou hypocauste : un flux d’air chaud circulait sous le pavement surélevé et remontait le long des murs par des conduits de céramique pour s’échapper finalement par une cheminée.

baignoire.jpg
baignoire en bronze
baignoire.jpg (7.17 Kio) Consulté 39805 fois



fontaine_labrum.jpg
labrum
fontaine_labrum.jpg (7.87 Kio) Consulté 39805 fois



Image thermes Image hypocauste Image les usages de l'eau
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1029
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Re: Pompéi, un art de vivre - une affaire de pudeur ?

Messagepar laoshi » 28 Janvier 2012, 08:32

Belle exposition et beau parcours mais il me semble qu'il manque une dimension essentielle à ce voyage dans le temps : quid des toilettes dans un monde aussi hygiénique et raffiné que celui des Romains ? il semble qu'il n'en soit pas question dans l'exposition et le site reste pratiquement silencieux sur ce point. Je crois pourtant qu'on doit juger une civilisation aussi à la place qu'elle fait aux fonctions animales de notre humanité...
laoshi
 
Messages: 53
Inscrit le: 07 Novembre 2010, 11:26

Re: Pompéi, un art de vivre - exposition jusqu'au 12 février

Messagepar locipompeiani » 28 Janvier 2012, 11:35

Pour des questions de commodité, les latrines se trouvaient, comme le balneum, près de la cuisine. Cette situation choque notre sens moderne de l’hygiène, mais cette proximité permettait d’assurer au mieux la circulation d’un filet d’eau sous la banquette perforée qui servait d’assise. Dans les maisons ordinaires, le dispositif était assez rudimentaire mais néanmoins ingénieux. Dans la villa de Poppée, il y avait des latrines pour hommes très élaborées, celles des femmes l’étaient beaucoup moins. Par contre celles de la maîtresse de maison étaient un chef-œuvre de technologie et comportaient même une chasse d’eau. On retrouve là le génie hydraulique des Romains ! Mais ce n’était pas l’objet de cette exposition…
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1029
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Re: Pompéi, un art de vivre - exposition jusqu'au 12 février

Messagepar Minerve » 28 Janvier 2012, 21:50

il y a très longtemps que je n'étais pas venue sur ce forum. Merci pour toutes ces informations ! c'est vraiment sympa de nous faire partager vos connaissances.
Minerve
 
Messages: 7
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 16:29

Re : Pompéi - un art de vivre : question naïve

Messagepar laoshi » 29 Janvier 2012, 10:01

Ma question était faussement naïve ! je trouvais simplement dommage que cet aspect du génie romain soit ignoré dans l'exposition et dans ce parcours à travers locimpompeaini...

Je suppose néanmoins que ces dispositifs extrêmement élaborés étaient très rares, puisque l'urine était collectée par les foulons :


locipompeiani a écrit: Les foulons de Pompéi collectaient l'urine dont ils avaient besoin dans de grandes cuves de terre cuite ("tessae") qu'ils installaient dans les rues, devant l'entrée de leur boutique, et qu'ils remplaçaient au fur et à mesure que les habitants les avaient remplies.


Image tessae
laoshi
 
Messages: 53
Inscrit le: 07 Novembre 2010, 11:26

PrécédentSuivant

Retour vers espacecollège français

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron