Pompéi, un art de vivre - l'exposition du Musée Maillol

postez ici vos coups de coeur pour les livres, les blogs, les événements culturels qui vous ont enthousiasmés

Pompéi, un art de vivre - l'exposition du Musée Maillol

Messagepar locipompeiani » 26 Août 2011, 11:03

Bonjour à tous,
:D Pompéi, un art de vivre tel est le thème de l'exposition que propose le musée Maillol du 21 septembre 2011 au 12 février 2012.
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1005
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Pompéi, un art de vivre sur France Inter

Messagepar locipompeiani » 01 Décembre 2011, 13:07

L'exposition du Musée Maillol a fait l'objet d'une émission de France Inter : la Tête au carré ; vous pouvez écouter l'émission en ligne et/ou l'enregistrer, comme je le fais moi-même...
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1005
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Re: Pompéi, un art de vivre

Messagepar locipompeiani » 01 Décembre 2011, 15:14

une précision pour ceux qui ne sont pas encore familiers de l'informatique : pour télécharger le fichier mp3 (son), avec internet explorer, il faut faire un clic droit et enregistrer la cible sous ou une procédure analogue avec firefox
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1005
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Un jour à Pompéi, carnet nomade

Messagepar laoshi » 02 Décembre 2011, 16:04

Une autre émission de radio, sur France Culture, celle-là :

Un jour à Pompéi, carnet nomade et, bien sûr, le fichier mp3(attention l'émission ne sera pas très longtemps en ligne, n'attendez pas !)

vous trouverez, sur la page de présentation, des références bibliographiques
laoshi
 
Messages: 53
Inscrit le: 07 Novembre 2010, 11:26

Re: Pompéi, un art de vivre

Messagepar locipompeiani » 04 Décembre 2011, 16:20

;) Merci, Laoshi, pour cette nouvelle référence. Je viens d'écouter l'émission. Elle est intéressante à plusieurs égards. Entre autres, elle évoque les différentes destinations des pièces de la maison romaine, décrit le procédé par lequel on a obtenu les moulages des corps et surtout redéfinit la place de la sexualité dans le monde romain, rendant ainsi leur signification aux symboles phalliques omniprésents à Pompéi.
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1005
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Re: Pompéi, un art de vivre

Messagepar laoshi » 04 Décembre 2011, 20:40

Je crois qu'en ce qui concerne la signification des symboles phalliques à Pompei chacun peut trouver dans les pages de locipompeiani des informations plus intéressantes encore sur le culte de "Mutunus Tutunus" et sur le sens atropopaïque de ces emblèmes ornant non pas seulement les lupanars mais encore les boulangeries ou les foulonneries et les maisons des gens comme il faut ou les carrefours dangereux !

Il est bon de le rappeler, le sens d'un message ne peut se comprendre que pour autant que l'émetteur et le récepteur partagent le même code. Or rien n'est plus éloigné de notre mentalité, façonnée par deux millénaires de christianisme et de pudibonderie, que la mentalité des anciens Romains... ces malentendus ont malheureusement conduit à la destruction d'un nombre affolant d'objets et d'images indispensables à la compréhension de "l'art de vivre" à Pompéi !
Dernière édition par laoshi le 05 Décembre 2011, 11:09, édité 1 fois au total.
laoshi
 
Messages: 53
Inscrit le: 07 Novembre 2010, 11:26

Re: Pompéi, un art de vivre

Messagepar locipompeiani » 05 Décembre 2011, 11:00

Merci, Laoshi, pour ce renvoi au site Locipompeiani. L'émission évoque quand même cette fonction apotropaïque des symboles phalliques et souligne également le fossé entre nos mentalités judéo-chrétiennes face à la sexualité et la pratique décomplexée du sexe dans l’antiquité. Elle a le mérite de rappeler la violence faite à la catégorie des esclaves.
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1005
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Re: Pompéi, un art de vivre, un dossier de presse

Messagepar locipompeiani » 10 Janvier 2012, 18:29

Encore un mois pour visiter la très belle exposition du musée Maillol!
Voici un dossier au format PDF à télécharger. Il contient un communiqué de presse, la présentation et le parcours de l’exposition, des extraits de textes du catalogue (la matrone en sa maison, l’eau et ses usages dans la maison, les jardins, la découverte de Pompéi et ses effets sur la culture européenne), la liste des œuvres exposées et des visuels disponibles pour la presse
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1005
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Re: Pompéi, un art de vivre - Parcours - atrium

Messagepar locipompeiani » 13 Janvier 2012, 18:26

Le parcours proposé par l’exposition nous fait pénétrer dans la maison pompéienne comme l’aurait fait le visiteur antique venu honorer de sa présence le maître et la maîtresse de maison.
D’abord, bien sûr, les pièces de réception, avec les somptueux décors de l’atrium ou du triclinium (mosaïques, peintures murales, statues), leur mobilier raffiné, les objets précieux de l’art de la table...
Une fontaine en mosaïque et quelques fresques évoquent la luxuriance des jardins.
Les espaces domestiques, quant à eux, nous révèlent modes de vie et mentalités antiques. Laraires et statuettes de dieux disent l’esprit religieux des Romains. La cuisine (culina), avec sa profusion d’ustensiles (coquinatoria instrumenta), ses trépieds, ses casseroles, ses poêles à frire, son flacon à garum, témoigne de leurs habitudes culinaires.
Aux espaces plus intimes, comme les cubicula, on a restitué quelques-unes de leurs fresques érotiques.
Les réserves du site autant que les richesses du musée archéologique de Naples ont été mises à contribution pour notre plus grand émerveillement.
Voici un bref parcours de la maison pompéienne qui suit celui de l’exposition. En conjuguant quelques images des objets ou des décors exposés et des renvois au site Locipompeiani, il tente de resituer ces incomparables trésors archéologiques dans les vestiges des antiques cités campaniennes que nous avons encore la chance de pouvoir parcourir, malgré les ravages du temps et l’incurie des autorités italiennes…
Le visiteur pénétrait d’abord dans l’atrium, orné souvent de portraits d’ancêtres. Un petit laraire, dans un coin de la pièce, rappelait l'importance du culte domestique.
Dans ce grand salon visible depuis la rue où le maître de maison recevait ses clients, les meubles étaient rares mais destinés à manifester la richesse de la demeure et le statut social de son propriétaire.
Près de l’impluvium, ce bassin qui recueillait les eaux pluviales, on trouvait ainsi une table de marbre (cartibulum) comme celle de la maison de Méléagre, présentée ici, sur laquelle on exposait des objets de valeur. On admirera le raffinement des motifs ornementaux sculptés en bas relief et d’inspiration hellénistique (deux griffons figurés dos à dos et, au centre, une corne d’abondance ou un clipeus contenant un buste d’Eros ailé).

table.jpg
table.jpg (13.19 Kio) Consulté 67506 fois

Un autre meuble avait sa place dans l’atrium, le coffre-fort (arca) qui conservait les biens de la famille et parfois le trousseau de la mariée. On en voit un ici avec sa structure en bois, recouverte par des plaques de fer et ornée d’appliques de bronze représentant Diane, deux Amours, une tête de bacchante et un sanglier.


coffre_fort.jpg
coffre_fort.jpg (21.29 Kio) Consulté 67506 fois


Pour visiter l'atrium de la maison des Ceii, celui de la maison du Faune et celui de la maison de Ménandre, cliquez sur les icônes, vous accéderez aux pages du site :

Imagemaison des CeiiImagemaison du faune Imagemaison de Ménandre

SUITE DU PARCOURS PAGE 2
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1005
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Re: Pompéi, un art de vivre - Parcours - triclinium

Messagepar locipompeiani » 15 Janvier 2012, 18:11

Le bureau du maître de maison, tablinum, était situé lui aussi dans l’axe de l’entrée. Meublé simplement de tables et de sièges de petites dimensions, il a servi à recevoir les clients quand la maison romaine s'est agrandie.
Mais c’était le triclinium qui était l’espace le plus important de la représentation sociale comme en témoignent les objets présentés dans l’exposition. Qu’ils appartiennent aux arts de la table ou à la décoration de la pièce, ils nous renseignent sur l’art de vivre des riches Romains et sur le génie plastique des artistes qui les ont imaginés.
Certaines sculptures, copies d’originaux grecs, servaient d’ « esclaves muets », comme cette statue d’éphèbe debout, transformée en lampadophoros ou « porte-lampe ».

sculpture_ephebe.jpg
sculpture_ephebe.jpg (12.34 Kio) Consulté 67471 fois


Des candélabres aux élégantes efflorescences conjuguaient habilement formes végétales et animales comme cette lampe-à-huile insolite, en forme d’escargot, pendue une branche.

support_lampe.jpg
support_lampe.jpg (9.69 Kio) Consulté 67471 fois


Des pattes de lion, des anses en volutes, des motifs de feuilles, de perles et de strigiles font de ce samovar bien plus qu’un ustensile pour chauffer les boissons au cours du repas.

samovar.jpg
samovar.jpg (9.96 Kio) Consulté 67471 fois


Quant au grand réchaud, en forme d’édifice sculpté, il est unique par sa forme et ses équipements. La chambre de combustion centrale, habilement dissimulée derrière une porte monumentale, contenait les braises tandis que les plats réchauffaient à l’abri du grand couvercle en forme de toit. Les anses, un triton et deux dauphins, deux mains ouvertes et des guirlandes, contribuent à parfaire l’illusion architecturale tout en assumant leur utilité pratique.

rechaud.jpg
rechaud.jpg (11.91 Kio) Consulté 67471 fois


Certains objets, cependant, étaient dépouillés de toute fonction utilitaire. Le cratère que l’on voit ici ne servait pas à boire ! Il avait une fonction purement décorative ! Sa frise en relief, d’inspiration hellénistique, figure peut-être la chasse au sanglier de Calydon à moins que ce ne soit la Guerre des Sept Chefs contre Thèbes.

cratere.jpg
cratere.jpg (13.16 Kio) Consulté 67470 fois


La verrerie, la vaisselle de bronze et d’argent complètent la panoplie romaine des arts de la table qui constituent l’un des motifs les plus raffinés des fresques ornant le triclinium.


En cliquant sur les icônes vous accéderez aux pages de locipompeiani concernant la verrerie et les natures mortes

Image brocs Image coupes


Comme les fresques, les mosaïques décorant murs et pavements de leurs motifs mythologiques, dionysiaques ou naturalistes contribuent à la splendeur de la maison pompéienne

Image fresque Image mosaïque
SUITE DU PARCOURS PAGE 2
Bien cordialement,
locipompeaini
locipompeiani
Administrateur
 
Messages: 1005
Inscrit le: 11 Décembre 2009, 14:55

Suivant

Retour vers vos coups de coeur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron